Cette année 2020 est vraiment particulière et marque sans aucun doute un tournant dans la vie du SAYM.

Logo IDEC 20201. Ici, au Népal, tout se concentre sur l’organisation de la Conférence Internationale de l’Éducation Démocratique – IDEC – que se déroulera du 14 au 19 octobre 2020 à l’ashram de Katmandou, puis du 20 au 22 dans les Himalayas.

400 personnes venant de 40 pays sont attendus.

Autant vous dire que la fourmilière du SAYM est sacrément active depuis quelques mois déjà.
L’ashram est en plein changement.

Le site de l’IDEC en anglais est encore en construction. Au fur et à mesure du travail, le site en français se construit également
En anglais : idec2020nepal.org/
En français : www.saym.org/idec-2020/

Hôpital ayurvédique en construction2. L’hôpital ayurvédique est en construction. Il servira d’hébergement pendant l’IDEC. À côté, une cuisine destinée à l’hôpital est aussi en construction. Elle servira aussi pendant la rencontre pour alimenter tous les participants.

Suite à l’IDEC, l’hôpital entrera en fonction.
Binita, une enfant de l’ashram, qui vient de compléter ses études de médecine en Ayurveda, en sera le médecin chef.
 Autour d’elle, des jeunes continuent à se former en naturopathie, soins ayurvédiques et autres thérapies, comme la thérapie avec les bols chantants ce début d’année.

3. La construction de la nouvelle Guest-House débute.
Tout devrait être prêt fin septembre afin de servir pour l’IDEC 2020. Cet événement accélère les choses à vitesse grand V.
Ensuite, le bâtiment principal sera réservé aux enfants.

4. Partout, des murs de grosses pierres sont fait pour finaliser les talus qui depuis plus de 20 ans étaient en terre.
 Cela permet de faire des chemins propres.Toute la circulation à l’intérieur de l’ashram a été repensée. Les murs permettent aussi d’avoir des parcelles de jardins bien définies et pleines… ou de réaliser des parcelles décoratives, surtout autour du temple de méditation.

Au-delà de tout cela, avec la nouvelle école, le but est de pouvoir doubler, à plus ou moins long terme, l’effectif des enfants accueillis.

5. Ramprasad et Sushma travaillent à structurer leur offre de soins ayurvédiques et naturopathioques à Gulmi, en lien avec la réalisation du portail web et les voyages qui vont être proposés. Le but du jeu à plus ou moins long terme : que Gulmi deviennent un Centre international de retraites, de stages et de soins.
Première page visible sur le portail web : www.saym.org/sri-aurobindo-yoga-mandir/nous-connaitre/gulmi/

6. Au Teraï, un groupe de français vient d’arriver pour créer un projet d’autonomie au niveau des semences.
C’est un projet en permaculture qui va se développer sur plusieurs années, d’une part, pour permettre au SAYM d’avoir des semences adaptées à son terreau et son climat, et d’autre part, pour développer petit à petit la vente de semences bios au Népal… voir ailleurs.
Pour avoir une meilleure idée du projet, visiter leur page de crouwdfunding

7. Dans le même temps, Auronepal Travel & trek pose les bases de son développement.
De nombreux projets voient le jour et sont en cours de création.
Le site en français est en cours de développement dans le cadre du portail.
www.saym.org/auronepal-travel-trek/
Il est aussi question de refaire le site en anglais sur les mêmes bases.
Pascaline et son agence Le Monde en Rendez-Vous, qui commercialise les voyages Happymalaya, accepte de proposer dans leurs offres les treks et autres voyages que le SAYM et Auronepal Trek vont mettre en œuvre.
Ils viendront en avril découvrir le lieu et rencontrer les uns et les autres dans l’optique de ce partenariat.

31 janvier 2020

Une nouvelle dynamique est donc à l’œuvre dans laquelle tout le monde peut avoir sa part d’action et de créativité.
Toutes les bonnes volontés, toutes les idées et toutes les initiatives sont les bienvenues pour :

  • accroître les ressources du SAYM : dons, voyages et séjours au Népal, développement des retraites en France etc.
  • faire connaitre et vendre le livre
  • développer la communication et la présence du SAYM sur les réseaux divers et variés… et partout ailleurs : possibilités de participer aux salons, festivals de yoga, et autres manifestations de bien-être, de voyages ou de musique, etc.
  • développer des partenariats avec des fondations, des écoles professionnelles, des entreprises, etc.
  • développer des actions solidaires
  • écrire des articles, créer des documentaires vidéos, parler à la radio et tout ce qui peut être imaginer pour aider à faire connaître le Sri Aurobindo Yoga Mandir, Auronepal Travel & Trek et le Centre d’Accueil Tapobhumi de Gulmi.

Il y a de la place pour plein de monde et plein d’initiatives !

BIENVENUE à tous ceux qui le souhaitent.

Le SAYM étant dans une démarche 100% solidaire pour éduquer les enfants issus des milieux les plus défavorisés du Népal, l’association française peut bénéficier d’invitations ou de tarifs avantageux pour être présente sur des manifestations et événements et communiquer sur les activités du SAYM, vendre des livres, etc.